Les 6 types de thé et leurs bienfaits

6 familles de thés 

Si vous aimez le thé, vous devez savoir qu’il y a de nombreux avantages à boire du thé. Mais dans le monde coloré et intéressant du thé, c’est génial d’apprendre à comprendre les différents thés !

Tels nos vins français, les types de thé sont principalement classés en fonction de la région de production, de la saison, du processus de production et de la méthode de culture.

Hors terroirs et regions une classification simple est reconnue:

il en existe 6 familles:

Les six types de thé courants sont le thé vert, le thé noir, le thé Oolong, le thé blanc, le thé jaune et le thé sombre.

Voici une analyse approfondie des différentes catégories, ainsi que l’introduction de différentes caractéristiques et effets du thé, chaque type a son propre charme unique, de sorte que si vous aimez le thé, buvez plus agréablement !

1 – Thé vert

Le thé vert est le moins transformé parmi tous les types de thé, se démarquant par un processus en trois étapes : abattre les feuilles (via cuisson à la vapeur, friture, torréfaction ou séchage), les pétrir et les sécher. Sa teinte verte caractérise l’infusion et les feuilles, résultant en son nom. Contrairement au thé noir, le thé vert subit peu d'oxydation, les récolteurs neutralisant les enzymes d'oxydation par une cuisson intense dès la cueillette.

Caractéristiques : Non fermenté, préservant la saveur originale.

Goût léger et aromatique, débutant par une note amère puis évoluant en douceur sucrée.

Aspect plus clair avec une teinte verte naturelle, offrant une saveur délicate, fraîche et légèrement herbacée.

Bienfaits pour la santé :

Abondance de polyphénols et de catéchines, lutte contre le vieillissement, renforce l'immunité, élimine les graisses et facilite la digestion.

Améliore la vigilance mentale.

Réduit les symptômes digestifs.

Atténue les maux de tête.

Favorise la perte de poids.

Présence d'épigallocatéchine-3-gallate (EGCG), contribuant à la prévention du cancer et des maladies cardiaques.

 

2 – Le thé noir

Également connu sous le nom de « thé rouge » en Chine, le thé noir se distingue comme le type de thé le plus robuste et foncé. Sa coloration profonde provient du processus d'oxydation, débutant après la cueillette des feuilles de thé. Ces feuilles sont transformées dans des emballages séchés pour créer le thé que nous consommons.

Les feuilles sont ensuite fermentées et oxydées, puis séchées, donnant naissance à un thé noir de haute qualité. Le processus d'oxydation prolongé confère au thé noir son aspect sombre et son arôme puissant. Les profils de saveur typiques du thé noir sont forts, vivants et corsés, présentant des notes maltées ou fruitées selon les variétés.

Le thé noir est caractérisé comme entièrement fermenté, offrant un goût épais et chaleureux. Cette fermentation transforme les catéchines, le rendant riche en théaflavines et en polyphénols, offrant une expérience gustative comparable à celle du vin rouge.

Bienfaits pour la santé : Naturellement réchauffant, protège la rate, l'estomac et réchauffent le corps. Il :

  • Réduit les risques de crise cardiaque.
  • Permet de baisser le taux de cholestérol.
  • Diminuer la pression artérielle.
  • Gère ou prévient l'obésité.

 

3 – Thé Oolong

Processus de production du thé Oolong

le Oolong est une famille de thés similaire au thé vert qui n’a été que partiellement oxydé. Le processus d’oxydation partielle laisse place à de nombreuses variations de style, mais chaque style partage le même long processus de transformation de flétrissement, de secousse, de cuisson à la poêle, de roulage et de séchage.

Après s’être flétries au soleil et s’être flétries à l’intérieur pendant un certain temps, les feuilles de thé sont agitées pour permettre à l’eau de se disperser uniformément et d’augmenter l’activité enzymatique pour l’oxydation. Ensuite, les feuilles de thé sont tuées pour le processus de friture, pétries puis séchées. C’est le plus compliqué et le plus long des six thés majeurs.

Caractéristiques du thé Oolong :

Le goût du thé de fermentation basse ressemble à la fraîcheur et à la douceur du thé vert, tandis que le goût du thé de haute fermentation ressemble à la richesse et à l’arôme du thé noir.

Ce processus d’oxydation plus léger donne au thé Oolong un goût frais avec une saveur distincte en fonction de l’endroit où les feuilles de thé ont été cultivées. La plupart du thé Oolong provient de Taïwan et de Chine. Taïwan est surtout connu pour ses thés de spécialité comme le Milk Oolong.

Notre Tie Guanyin (fermentation basse) est très floral et sa saveur présente une belle succession de notes subtiles de litchis et de gâteau au beurre. Comme les thés verts et blancs à consommer de préférence au printemps et en été.

Notre Oolong, fortement oxydé et riche en polyphénols, contient des molécules antioxydantes spécifiques du thé vert, du thé blanc, du thé noir et du Puer. Cela en fait un choix idéal tout au long de l'année. La méthode traditionnelle fait ressortir les saveurs plus profondes du thé, ainsi que des notes florales, sucrées, herbacées ou grillées. Notre thé Oolong révèle un bouquet aromatique délicat avec des notes de caramel, de fleurs et de miel. Sa saveur est un mariage subtil de lys, de jasmin et de mangue, offrant une longue persistance en bouche avec des arômes chocolatés.

Avantages du thé Oolong pour la santé :

Le thé est de nature neutre et peut aider à abaisser la tension artérielle, la glycémie et les lipides sanguins.

En prime, votre tasse de thé Oolong vous aider à adopter un mode de vie plus sain grâce à une:

Réduction du risque de maladies chroniques comme les maladies cardiaques

Diminution des risques de développer un cancer ou d’avoir un accident vasculaire cérébral

Un coup de pouce au métabolisme pour aider à la gestion du poids

Antioxydants qui aident à réparer les dommages à l’ADN

 

4 – Thé blanc

Processus de production du thé blanc

Le thé blanc est une autre variété de thé avec un niveau d’oxydation incroyablement léger. La production de thé blanc commence par la récolte des minuscules bourgeons d’un arbuste à thé, juste la sommité, pour notre Mu Dan Wang, la Reine des Pivoines. La seule action directe exercée sur les feuilles de thé consiste à les sécher lentement et méthodiquement pour réduire l’humidité jusqu’à ce que l’arôme et la saveur souhaités soient atteints.

Les feuilles de thé sont flétries longtemps à l’intérieur, sans flétrissement, remuage ou pétrissage, puis séchées directement.

Caractéristiques du thé blanc : Le thé partiellement fermenté se caractérise par de légers arômes floraux et fruités. Les feuilles de thé ont une saveur légère et élégante, et le corps transparent est son charme unique !

Les saveurs du thé blanc moins oxydé ont tendance à être vives, fruitées et herbacées, tandis que les versions plus oxydées sont boisées, noisette et épicées.

Grâce à ce processus délicat, le thé blanc possède un arôme unique et sucré et une saveur douce et fraîche qui a un goût tout droit sorti du jardin. Bien que similaire au thé vert, le thé blanc est généralement plus crémeux, onctueux et liquoreux, plus sucré et plus doux que le thé vert. Le thé blanc ne devient pas facilement amer ou astringent, vous n’avez donc pas besoin de faire trop attention à la façon dont vous l’infusez. La durée pendant laquelle vous le faites détermine son niveau de caféine.

Bienfaits du thé blanc pour la santé :

Il est de nature fraîche et peut aider à réduire le feu du corps, réguler la température corporelle et à éliminer la sécheresse. Il est donc excellent pour la peau, particulièrement celle du visage. Il a également pour effet d’abaisser le taux de sucre dans le sang et de protéger le foie.

Au cas où vous auriez besoin d’être plus convaincu avant de prendre du thé blanc, il vous offre aussi d’autres avantages pour la santé tels que :

  • La Réduction du taux de cholestérol
  • Antioxydants qui éliminent les radicaux libres et aident à prévenir le cancer
  • Moins de stress
  • Augmentation du métabolisme
  • Une peau et des os plus sains
  • Renforcement du système immunitaire

 

5 – Thé jaune

De tous les types de thé, le thé jaune est le plus rare. C’est la plus petite quantité parmi les six grandes familles de thé.

Le processus de production du thé jaune est similaire à celui du thé vert, mais implique de sécher les feuilles de thé plus lentement, ce qui leur donne une coloration plus jaune. Communément appelée « jaunissement scellé », cette procédure augmente le niveau d’oxydation des feuilles tout en éliminant la forte odeur d’herbe généralement associée au thé vert. Ce processus de séchage prolongé donne au thé jaune un goût doux, quelque part entre les profils de saveur du thé vert et du thé blanc. Alors que le thé jaune a la même saveur moelleuse que le thé vert, il a un goût plus doux et un arôme plus fruité et floral. De cette façon, les saveurs du thé jaune correspondent à son apparence brillante.

Caractéristiques du thé jaune : C’est un thé partiellement fermenté, qui est légèrement fermenté. Le goût est rafraîchissant, avec un arôme herbacé et légèrement aigre-doux, et le corps du thé est léger. La finale est astringente, avec un arrière-goût légèrement amer et sucré.

 

Bienfaits du thé jaune pour la santé :

Ce thé légèrement fermenté et moins connu est unique à la Chine et n’a pas encore été adopté dans de nombreux autres endroits du monde. Bien qu’il ne soit pas aussi largement reconnu que la plupart des autres thés, il pourrait bientôt connaître une augmentation de sa popularité grâce à ses bienfaits pour la santé.

Il peut aider le fonctionnement de la rate et de l’estomac, améliorer l’indigestion ou le manque d’appétit. Il peut également favoriser le métabolisme, éliminer la chaleur et détoxifier le corps, et soulager la toux et les mucosités. Prends aussi soin de vous grâce à des :

  • Propriétés anti-inflammatoires
  • Antioxydants qui aident à repousser les radicaux libres
  • Moins de stress sur le corps
  • Réduction du risque d’accident vasculaire cérébral
  • Caractéristiques anticancéreuses

 

6 – Thé sombre

Un thé post-fermenté est un thé ayant subi une période de vieillissement en milieu chaud et humide de durée variable. Lorsque cette dernière est courte on parle de thé jaune, tandis que lorsqu'elle est plus longue, allant de quelques mois à plusieurs années, on parlera de thé sombre.

 

Le thé fermenté peut avoir subi une oxydation préalable à la fermentation et aura donc pour base un thé noir, Oolong ou blanc. Puis sous l'influence de moisissures, de levures et de bactéries, il subit une fermentation, en milieu chaud et humide. Il peut alors être vieilli plusieurs années, ce qui changera radicalement son goût, passant de l'astringence et de l'amertume à des saveurs plus onctueuses et terreuses.

Le thé fermenté est originaire de Chine, où il est communément appelé hei cha (黑茶) ou thé noir. Le Hei cha est produit dans de nombreuses régions de Chine, principalement dans les provinces les plus chaudes du sud. Il est couramment pressé en briques ou en gâteaux pour le vieillissement.

Les thés sombres proviennent le plus souvent des provinces de Sichuan, Yunnan ou Hubei. Les Chinois utilisent le terme « thé noir » pour désigner spécifiquement un thé sombre post-fermenté. En parallèle, ce que les Occidentaux appellent communément le « thé noir » est dénommé « thé rouge » en chinois. Ce processus distinct donne naissance à un thé connu sous le nom de Hēichá (黑茶, signifiant littéralement « Thé noir »), ce qui diffère du thé noir en langue anglaise appelé Hóngchá (红茶, signifiant littéralement « Thé rouge ») en chinois.

 

Les zones de production et les variétés les plus connues et les plus importantes se situent dans les régions de :

  • Anhui : Liu an lan cha (安徽六安籃茶, Anhui Lu'an panier de Thé)
  • Guangxi : Liu bao cha ou Thé des 6 châteaux. (廣西六堡茶, thé Guangxi Liubao, souvent vendu sous le nom de 松黑茶, ‘Song Liu Bao ‘ Thé noir en vrac)
  • Le thé Liu Bao, ou Liu Pao, est un thé noir vieilli et fermenté originaire de la ville de Liu Pao, province du Guangxi, Chine. 2008 Thé Liu Pao dans un panier. Ce thé, comme d'autres thés vieillis tels que le Pue'rh, est bien connu pour ses nombreux bienfaits pour la santé, notamment l'abaissement de la tension artérielle et la prévention de l'artériosclérose, la réduction de la graisse corporelle, la réduction de la chaleur interne, le soulagement de la fatigue et, surtout, pour la façon dont cela aide à la digestion. C'est pour cette dernière raison que, chez les Chinois, on le déguste régulièrement avant, pendant ou après les repas. Étant un thé vieilli, le thé est, vous l’aurez deviné, vieilli. Non seulement cela, mais il s'améliore avec l'âge, comme le vin, ou même comme le thé Pue'rh, à mesure que les saveurs s'adoucissent et se complexifient.
  • Hubei : Qing zhuan cha (湖北青砖茶, Thé en brique verte du Hubei)
  • Hunan : Fu zhuan cha (湖南茯磚茶 (黑茶), le célèbre fu zhuan 茯磚茶 « thé en brique »)
  • Jingyang, Shaanxi : Fu zhuan cha (陕西泾阳茯茶 (黑茶), le célèbre fu zhuan 茯磚茶 « thé en brique »)
  • Sichuan : Lu bian cha (四川路边茶, thé de la frontière du Sichuan)
  • Tibet : Zang cha (藏茶, thé tibétain, souvent appelé thé tibétain en brique)

 

  • Yunnan : Pu'er cha (雲南普洱茶, soit sheng pu'er « cru » 生普洱, soit shu pu'er « mûri » 熟普洱). Le Pu'er ou pu-erh est une variété de thé fermenté traditionnellement produit dans la province du Yunnan, en Chine. Dans le contexte de la terminologie traditionnelle chinoise de production de thé, la fermentation fait référence à la fermentation microbienne (appelée « empilage humide ») et est généralement appliquée une fois que les feuilles de thé ont été suffisamment séchées et roulées. Au fur et à mesure que le thé subit une fermentation microbienne contrôlée, il continue également à s'oxyder, également contrôlée, jusqu'à ce que les saveurs souhaitées soient atteintes. Il existe deux principaux styles de production de pu'er : un processus de production traditionnel et plus long connu sous le nom de shēng (brut) pu'er ; et un processus de production moderne et accéléré connu sous le nom de shóu (mûr) pu'er. Pu'er commence traditionnellement par un produit brut appelé « brut » (máo) chá (毛茶, lit. Thé flou/poilu) et peut être vendu sous cette forme ou pressé dans un certain nombre de formes et vendu sous le nom de « shēng chá (生茶, lit. Thé brut). Ces deux formes subissent ensuite le processus complexe de fermentation progressive et de maturation avec le temps. Le processus de fermentation wòduī (渥堆) développé en 1973 par l'usine de thé de Kunming a créé un nouveau type de thé pu'er. Ce processus implique une fermentation accélérée en shóu (ou shú) chá (熟茶, lit. Thé mûr) qui est ensuite stocké en vrac ou pressé sous diverses formes. Le processus de fermentation a été adopté à l'usine de thé de Menghai sous peu. Après et développé techniquement là-bas. La légitimité du shóu chá est contestée par certains traditionalistes par rapport aux thés traditionnellement plus vieillis, tels que le shēng chá.Le Pu'er peut être stocké et laissé vieillir, comme le vin, dans des récipients non hermétiques avant consommation. C’est pourquoi il est depuis longtemps courant d’étiqueter tous les types de pu’er avec l’année et la région de production.

Les formes incluent :

  • Bûches de feuilles de bambou
  • Gâteaux, ou bing cha (餅茶)
  • Briques, ou zhuan cha (磚茶)
  • En vrac, en paniers
  • Nids d'oiseaux, ou tuo cha (沱茶), généralement du thé pu'er
  • Carrés, ou fang cha (方茶)

Vous pouvez obtenir 2 types de thé : du pue’rh cru ou du pue’rh mûr, qui se différencient par la façon dont ils sont traités.

Une fois que les agriculteurs ont récolté, flétri, cuit, roulé et séché le pue’rh cru, ils le pressent dans des gâteaux de thé et les placent dans un environnement à température et humidité contrôlées pour qu’ils vieillissent jusqu’à des décennies. Le processus de fermentation fera réagir biologiquement les feuilles de thé, ce qui donnera une couleur brun foncé et la texture du thé noir.

Cela donne du thé sombre cru ou Pu-erh cru.

Le pue’rh cru peut avoir une gamme de saveurs florale, végétale, rocailleuse ou animale en fonction de l’état d’avancement du processus de vieillissement.

Les pue’rh crus jeunes tel notre galette Jing Mai Shan Pue'rh cru Bio de la montagne de Jing Mai ont des propriétés énergisantes qui diminuent au fil des années durant le vieillissement.

Contrairement à son homologue, le thé sombre mûr, qui après avoir été asperge et subit une double fermentation, contiendra une quantité faible voire inexistante de caféine.

Processus de production du thé sombre mûr (Cuit)

Le pue’rh mûr passe par un processus de vieillissement accéléré appelé empilage humide qui consiste à pulvériser des tas de feuilles de thé avec de l’eau avant de les laisser sécher dans un espace chaud et humide. Après plusieurs semaines, le pue’rh mûr est pressé dans des gâteaux de thé et séché davantage.

Caractéristiques du thé sombre : Les caractéristiques des feuilles de thé sont un thé post-fermenté spécial. L’arôme est vieilli et ressemble à l’arôme herbacé et boisé des herbes chinoises. Le goût est doux et sucré, les couches et la saveur terreuse avec une texture corsée plus ronde et complète. Ici notre magnifique selection de thés ages post fermentés.

Avantages du thé noir pour la santé :

Il est doux, riche en nutriments et riche en vitamines et minéraux, et est connu sous le nom de « thé de la vie ». Il peut aider à la digestion, réduire les lipides sanguins et le cholestérol. Il contient des antioxydants pour aider à ralentir le vieillissement cellulaire.

Le pue’rh est un autre thé très apprécié pour ses associations positives avec la santé, telles que :

  • Amélioration de la fonction hépatique
  • Propriétés anticancéreuses
  • Amélioration du taux de cholestérol
  • Perte de poids

 

Les thés offrent une excellence toute l'année, mais privilégier les saisons est préférable pour nourrir en douceur votre bien-être.  

 

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.